Laissez-moi vous parler de Myriam (nom fictif). Elle a l’impression de toujours manger trop, qu’elle manque de volonté et n’arrive pas à se contrôler. Son excès alimentaire la rend coupable!

Le matin, c’est la course avec les enfants. Elle prend un muffin pour la route avec son café. La journée au travail s’enchaîne sans voir le temps passer, ni vraiment prendre le temps de manger d’ailleurs! Elle mange devant l’ordinateur, entre deux meetings. Le soir, une fois rendue chez elle, tout dégénère. Elle mange en préparant le repas, mange trop au souper et une fois tout le monde au lit, elle se retrouve devant le garde-manger et mange debout des biscuits ou des chips selon ce qui reste dans le garde-manger en se maudissant d’en avoir acheté. Si seulement ce n’était pas là, elle n’en mangerait pas, se dit-elle chaque fois! Elle se couche le ventre gonflé, honteuse de son excès alimentaire en se disant qu’elle n’achètera plus de chips, de biscuits et de crème glacée, comme ça ça n’arrivera plus, que demain elle se prend en main. Mais inévitablement la dérape recommence…

Voici les 3 raisons qui peuvent vous mener vers un excès alimentaire

1. Vous ne mangez pas assez – lisez les conseils même si vous avez l’impression que ce n’est pas votre cas!

Si vous ne mangez pas assez durant la journée, il est fort possible que vous ayez tendance à trop manger en soirée car votre corps est affamé! Si vous vous êtes reconnues en Myriam, c’est votre cas à vous aussi! En effet, vous donnez à votre corps le signal qu’il y a une famine. Il fera tout pour trouver de la nourriture pour faire ses réserves! Résultat, vous avez un excès alimentaire, vous vous sentez impuissant et votre corps gagne.

Solution: Manger aux 3 heures (3 repas et 3 collations). En mangeant plus fréquemment, vous donnerez le signal à votre corps qu’il n’a plus à craindre la famine et vous ne serez plus affamé en arrivant à la maison, donc fini la débandade soir après soir.

2. Vous avez des “cravings”

Lorsqu’on classifie les aliments comme bons ou mauvais, on finit par retrouver plusieurs aliments “interdits” ou “culpabilisants” dans son alimentation. Ceci dit, il y a des aliments que vous vous permettez de manger sans culpabilité, et d’autres non. Soit vous ne les mangez pas du tout, du genre “les chips n’entrent pas chez moi!” ou vous les mangez en vous tapant sur la tête. Dans tous les cas, l’interdit génère un “craving” qui conduit trop souvent à un excès alimentaire.

Solution : Réintégrer tous vos aliments interdits ou culpabilisants, un à la fois, dans votre alimentation. En suivant les étapes, vous arriverez à “côtoyer” tous les aliments, même votre pire ennemi alimentaire, sans manger trop!

Les étapes: 

  • Faire la liste des aliments culpabilisants
  • Commencer pas le moins culpabilisant
  • Manger l’aliment à tous les repas et collations
  • Le manger à tous les jours jusqu’à ce que votre corps (et non votre tête) vous manifeste qu’il n’en veut plus. Ce qui veut dire que vous prenez une bouchée et vous n’avez plus du tout le goût d’en prendre une autre.
  • Chaque aliment peut prendre entre 3 et 14 jours pour être réintégré (si c’est plus long, l’aliment est trop haut dans votre liste)

 

3. Vous mangez une émotion

Pour éviter de ressentir une émotion désagréable, comme la solitude, la tristesse, la colère, le stress, etc., vous vous tournez peut-être inconsciemment vers la nourriture. Lorsque vous avez un excès alimentaire, vous sentez que vous manquez de volonté et que la nourriture a le pouvoir sur vous!

Solution : Pour ne plus manger vos émotions, c’est très simple : il faut vivre vos émotions. Il n’existe aucune voie de contournement! Malgré la croyance populaire, ce n’est pas en se restreignant qu’on peut arriver à ne plus manger ses émotions! Suivre un plan alimentaire vous aidera peut-être à vous sentir en contrôle pendant un moment, mais à moyen et long terme, vous n’y arriverez pas, c’est ce qui explique le taux retentissant (95% en 5 ans) d’échec des régimes!


 

Si vous sentez que vous auriez besoin d’aide à n’importe quel étape dans cette démarche, commencez par une rencontre téléphonique gratuite avec nous. Vous n’avez pas à faire ce chemin seule.

Je veux prendre rendez-vous pour ma première rencontre gratuite!