Qu’est-ce que la pleine conscience alimentaire ?

La pleine conscience alimentaire est le fait de porter attention au moment présent lors de la prise alimentaire, sans jugement. De nos jours, une grande partie des gens se nourrissent plus par automatisme sans nécessairement porter attention à l’acte de manger ou sans plaisir alimentaire. Afin de réussir à intégrer l’alimentation en pleine conscience à notre quotidien, je vous présente 7 principes à comprendre et appliquer dès aujourd’hui : 

1. Recommencez à découvrir ce que vous aimez

Faites vos choix alimentaires selon ce dont vous avez envie de manger et non selon si les aliments sont “bons ou mauvais”. Cette étape est très importante, en ayant aucun préjugés sur un aliment, vous serez capable de faire un choix conscient des aliments que vous désirez consommer. Essayer de manger lentement et avec plaisir afin de déguster chaque bouchée. Cela vous permettra aussi d’être davantage en mesure de reconnaître votre satiété et donc de vous arrêter lorsque vous n’aurez plus faim.

2. Ralentissez votre rythme prandial

En mangeant plus lentement, vous habituerez votre corps à apprécier les aliments et à reconnaître ses signaux de faim et satiété. Il sera plus facile de vous arrêter quand vous n’aurez plus faim et de manger quand vous ressentez la faim.

3. Prenez un repas à la fois 

Retrouver la pleine conscience alimentaire peut être un long processus qui demande temps et patience. Prendre un repas à la fois sans se mettre de pression est la clé pour réussir à long terme.

4. Cessez de croire que la culpabilité et la honte sont un moteur de motivation

La compassion vous permettra davantage d’atteindre vos buts ! En effet, la culpabilité et la honte sont là pour nous faire sentir mal et non pour nous motiver à changer. En vous donnant de la compassion, de la patience, de la compréhension, vous allez pouvoir atteindre votre but en ayant une tranquillité d’esprit.

5. Redécouvrez le goût des aliments en utilisant vos 5 sens

En étant plus attentif à votre prise alimentaire, vous allez pouvoir utiliser vos 5 sens pour déguster et apprécier l’aliment. Ce qui augmente le plaisir alimentaire et vous permet de vraiment savoir si vous voulez continuer à manger cet aliment ou manger autre chose. De plus, vous allez être en mesure d’être plus attentif aux textures, au goût, aux saveurs …

6. Trouvez quelqu’un pour vous supporter et vous guider dans cette démarche pour éviter de retomber dans vos peurs et de reprendre vos anciennes habitudes

C’est plus rare de trouver des gens qui prennent leur temps pour manger et qui mangent selon leurs signaux de faim et satiété. Souvent les gens finissent leurs assiettes et mangent plus ou moins rapidement. Il est donc important de trouver des personnes qui comprennent votre démarche et vous soutiennent dans ce processus.

7. Choisissez une activité qui vous fait bouger et qui vous rend heureux !

En suivant le même principe que la pleine conscience alimentaire, on parle aussi de bouger en pleine conscience ! C’est tout aussi important. L’activité physique est souvent perçue comme une façon de changer son image corporelle que ce soit par une perte de poids ou une prise de masse musculaire. Lorsque vous changez votre perception de l’activité physique pour justement bouger votre corps dans l’espace de prendre soin de vous en respectant vos limites et ce que vous aimez, vous allez pouvoir bouger en pleine conscience et apprécier davantage l’activité physique sans pression quelconque !

 

Ce que j’aimerais que vous reteniez, c’est que la pleine conscience alimentaire est essentielle pour retrouver la paix, sérénité et l’équilibre avec son alimentation. Reconnecter avec son corps, être capable de reconnaître ses besoins est la clé pour éviter les excès alimentaires et retrouver le plaisir de manger tout en respectant son corps. Les principes expliqués plus haut sont la base pour réussir à intégrer la pleine conscience alimentaire dans son quotidien !