Cette fameuse perte de poids… Toutes les diètes qui existent présentement sur le marché sont presque exclusivement basées sur la restriction alimentaire ou encore, sur le retrait d’un groupe d’aliments spécifique de l’alimentation. Cette privation mène, dans 95% des cas, à une reprise de poids sur 5 ans suivant la diète. Généralement, le poids final sera même plus élevé que le poids initial. Alors pourquoi le résultat du régime pour une perte de poids mène à l’inverse?

On associe souvent ce gain pondéral à la baisse du métabolisme qui s’adapte au nombre de calories ingérées lors du régime et aux restrictions alimentaires qui mènent inévitablement à l’excès. Cette privation excessive a également un prix, celle d’affamer le corps et l’esprit. Donc avant même les rages alimentaires et l’obsession pour les aliments, il y a la faim.

Voici 6 méthodes simples pour cesser de faire le yoyo avec son poids sans avoir faim :

1.Jeter ses livres de diètes farfelues : Les mettre au recyclage afin d’aider la planète positivement ! Les diètes c’est comme la mode. Chaque mois, une nouvelle voit le jour sur le marché et celle juste avant devient dépassée ou n’est plus assez avancée scientifiquement ! Les diètes vous mènent directement à l’échec, et non à une perte de poids!

Et même… pourquoi ne pas faire la même chose avec votre chère balance? Avez-vous vraiment besoin de ce stress quotidien? 

2. Manger des biscuits, gâteaux, chips, muffins, chocolat et tous les aliments que vous vous êtes interdit toutes ces années ! Je sais que ça semble paradoxal. Vous vous dites qu’en vous permettant de manger ces aliments, vous perdrez le contrôle et vous prendrez du poids! Il est vrai que si vous avez un attachement émotif avec ces aliments ou si vous les mangez lorsque vous êtes complètement affamé, il est possible que vous en mangiez trop. Par contre, en commençant à vous permettre de manger ces aliments, vous verrez l’envie tranquillement diminuer jusqu’à ce qu’ils deviennent aussi banals qu’un concombre ou une pomme! 

**Attention, il demeure important de suivre une certaine méthode lors de la réintégration des aliments interdits dans l’alimentation et nous pouvons vous accompagner dans cette démarche si vous en ressentez le besoin.

3.Écoutez votre corps ! Votre corps est le meilleur juge pour savoir quand il a faim et quand il n’a plus faim, faites-lui confiance ! C’est comme pour l’envie d’aller aux toilettes, vous ne vous poserez jamais la question de pourquoi vous avez besoin de passer aux toilettes ! Alors c’est la même chose pour la nourriture ! Votre corps est assez intelligent pour savoir quand il a faim et quand il n’a plus faim.

4.Déconstruire ces mythes alimentaires que les diètes vous ont mis en tête toutes ces années ! Il n’y a pas d’aliments engraissants, seuls les comportements peuvent l’être ! Une calorie est une calorie peu importe d’où elle provient. Que l’on mange 500 calories de carottes ou 500 calories de poutine, on a quand même mangé 500 calories. Si votre corps en avait besoin de 700 à ce moment donné, vous êtes en déficit et s’il en avait besoin de 200 vous êtes en excès ! Et c’est votre corps qui est le meilleur allié pour vous aviser de la quantité à manger. 

5.Manger aux 3 heures. Afin d’apprendre à son corps à reconnaître ses signaux de faim et satiété que vous avez dû mettre de côté durant votre diète, il est important de manger aux 3 heures au début du processus pour ne pas affamer son corps et apprendre à réécouter ses signaux de faim et satiété à long terme.

6.Ne pas croire aux SUPERALIMENTS ! Il n’y a aucun aliment qui est essentiel dans la vie. L’important c’est de manger diversifié et de manger pleins d’aliments pour combler ses besoins en nutriments. Il n’y a pas d’aliments qui font brûler le gras plus rapidement ou qui activent le métabolisme ! Comme il n’y a également pas de diète miracle !

 

L’alimentation de même que le poids sont des sujets très abordés présentement dans le domaine de la santé et en société. Il ne faut pas confondre le fait de bien manger avec l’objectif d’être en santé ou de bien manger pour une perte de poids. Ces deux buts sont très différents puisque perte de poids ne veut pas dire santé. L’obsession pour les aliments, que ce soit dans le but d’être en santé ou de perdre du poids est très nocive, puisque ça mène à des comportements alimentaires malsains et à une préoccupation excessive pour l’image corporelle. Écouter et respecter son corps ainsi que se permettre tous les aliments qu’on aime, voilà la recette parfaite pour être bien dans sa peau et se libérer de cette relation difficile avec la nourriture ! Ce n’est pas un cheminement qui est facile, alors n’hésitez pas à demander de l’aide si vous en avez besoin !