Noël Nouvel An, Épiphanie… Difficile de traverser la fin d’année sans passer par la case  » repas de Noël « . Que ce soit en famille, entre amis ou même en amoureux, l’heure est traditionnellement aux repas gargantuesques et aux excès gastronomiques. Si certains trépignent d’impatience à cette idée, d’autres angoissent déjà. Peur de grossir, de trop manger, de ne plus savoir s’arrêter… Bref, comment vivre au mieux cette période, sans culpabiliser ou craindre de brouiller notre appétit et nos sensations alimentaires ?

À bas la restriction!

Dans un premier temps, commencez à relativiser. Notre corps est complètement apte à gérer quelques écarts. Il faut juste que ce ne soit pas répétitif! Les semaines de diètes à l’approche du temps des Fêtes sont donc complètement inutiles et non recommandées.

En vous restreignant les semaines avant le jour J, vous augmenterez vos chances d’avoir des excès alimentaires lors de vos repas. Votre corps, en mode famine vous amènera à manger au-delà de votre satiété et tous les aliments dont vous vous étiez restreint auparavant vont vous paraître soudainement beaucoup plus attirants.

Pensez-y! Par exemple, si vous décidez de couper les desserts le mois avant vos soupers en famille, vous aurez alors une envie incontrôlable d’en manger de grosses quantités lors de vos événements festifs et la culpabilité sera présente par la suite. Donnez-vous plutôt le droit de manger vos desserts en pleine conscience et faites le choix conscient de choisir certains aliments plutôt que d’autres selon vos goûts et vos envies…Vous serez alors plus satisfait et aurez surtout du plaisir en mangeant.

Il est aussi intéressant de savoir que lorsque l’on fait un régime, notre métabolisme de base diminue. Par le fait même, votre corps emmagasine les calories au lieu de les brûler. La restriction s’avère être un stress énorme pour le corps. De ce fait, la meilleure façon de prendre du poids pendant le temps des Fêtes est de faire un régime restrictif avant cette période…Étonnant n’est-ce pas?

Favoriser les repas et les collations

Certaines personnes vont décider de ne pas manger le jour pour se garder de la place pour leurs repas de Noël. Il est important de comprendre qu’il n’est pas recommandé d‘arriver affamé avant les repas. Lorsque l’on a trop faim avant de manger, on mange plus vite et il est difficile d’être à l’écoute de son signal de satiété. Notre corps a peur de manquer de nourriture et nous amène alors à manger trop. Il est plutôt favorable de manger comme à l’habitude vos repas et collations avant votre événement. De cette façon vous arriverez au souper serein et prêt à respecter le plus possible votre corps.

L’alcool

Le temps des Fêtes implique aussi souvent de prendre quelques consommations d’alcool. L’alcool peut venir brouiller vos signaux de faim et satiété. Il est donc normal de ne pas trop savoir quelles quantités on a réellement besoin en mangeant lorsque l’on décide de prendre des repas bien arrosés! Permettez-vous de boire avec modération et accueillez le fait que vous allez peut-être trop manger. Retenez qu’Il est impossible de manger de façon parfaite et de suivre en tout temps nos signaux de faim et satiété…Ayez une certaine flexibilité et permettez-vous d’avoir du plaisir!

Ne pas trop stresser

Bien des gens ont tendance à se créer un super stress négatif avec tous les préparatifs qu’entraîne le temps des Fêtes. Il est inutile de vous en mettre trop sur les épaules…Gérez votre temps et tentez de respirer à l’occasion. Le stress à lui seul peut causer des troubles digestifs, des brûlements d’estomac, et peut même vous entraîner à manger davantage. Relaxez et faites-vous le cadeau de prendre juste un peu de temps pour vous! La méditation peut être un bon outil à utiliser si jamais vous avez besoin de vous ressourcer…

Observez-vous…

Trop souvent, on mange mécaniquement et on n’est pas tout à fait conscient de l’impact que peut avoir la nourriture sur nous. Parfois, le temps des fêtes peut devenir anxiogène pour certaines personnes. Posez-vous les questions suivantes :

1-Avez-vous tendance à faire un régime avant le temps des Fêtes afin de vous permettre de manger ce que vous voulez lors de vos soupers en famille?

2- Mangez-vous parce que les gens autour de vous mangent et ce, même en absence de faim? Avez-vous la sensation de perdre le contrôle lorsque vous avez de grandes quantités de nourriture offertes autour de vous?

3- Évitez-vous de manger certains aliments parce que vous avez peur de vous faire juger?

4- Évitez-vous de manger certains aliments car vous avez peur de grossir?

5- Évitez-vous d’aller dans des repas festifs car vous avez peur de trop manger?

Si vous répondez oui à quelques-unes de ces questions, il se pourrait que votre relation à la nourriture ou à votre image corporelle soit problématique. N’hésitez pas à demander de l’aide et à nous contacter! Muula est là pour vous!