Avez-vous déjà remarqué qu’on nous martèle partout l’importance d’une saine alimentation, mais on oublie le plus important qui est la relation avec la nourriture! Pour bien vous conseiller en nutrition, vous devez savoir qu’avoir une saine relation avec la nourriture est la base sur laquelle on bâtit. Si on commence par la saine alimentation, c’est comme mettre la charrue avant les boeufs. On n’avance pas!   Et si on regarde les statistiques, c’est ce qu’elles nous disent ! 95% des régimes échouent!

On sait pertinemment que les bienfaits des légumes surpassent ceux des chips, du chocolat ou de la poutine par exemple. Malgré tout, pourquoi ne sommes-nous pas capable de suivre les recommandations qu’on nous clament à tue-tête? Principalement parce qu’on oublie d’explorer ce qui nous motive à manger dans un premier temps, ou en d’autres mots, notre relation avec les aliments!

Avec ceci en tête, nous aimerions vous conseiller en nutrition avec ces 5 trucs infaillibles pour vous aider à retrouver une relation saine avec les aliments.

1. Manger aux 3 heures (3 repas 3 collations)

“Manger 6 fois par jour?! C’est beaucoup trop!!” Ne vous inquiétez pas, c’est vraiment la clé pour retrouver la plus saine alimentation possible! En nourrissant votre corps tout au long de la journée, vous vous assurez de ne pas être affamé. Vous diminuez ainsi grandement vos risques d’avoir des excès alimentaires. Aussi, votre corps ne craindra plus la famine et il recommencera graduellement à vous envoyer vos signaux de faim et de satiété. (voir truc #3)

2. Mettre tous les aliments sur le même pied d’égalité. Ne plus avoir d’aliments interdits.

Quelle meilleure nouvelle que celle-ci : vous pourrez manger de tout, sans vous culpabiliser et en plus, vous ne prendrez pas de poids à long terme!!!

Si je vous dis, “Ne pensez pas à des chips”, votre cerveau se met automatiquement à penser à des chips. Faites-en l’expérience vous-même. À ce moment-ci, vous pensez probablement à des chips alors que vous n’y pensiez pas il y a quelques secondes. Et quand le cerveau se met toujours à penser aux chips, vous en devenez obsédé jusqu’au moment où vous craquez! Après l’excès, vous vivez de la culpabilité et vous vous dites : « Je n’ai pas été capable d’en prendre moins! », « J’ai encore trop mangé! » ou « Je manque tellement de volonté! »… et vous décidez d’éliminer une fois de plus cet aliment. Et ça repart! Tous ces aliments auxquels vous pensez en vous sentant coupable, ce sont vos aliments “interdits”.

Au contraire de vous priver des aliments que vous aimez, vous pouvez apprendre à les réintégrer dans votre alimentation, un à la fois, pour que ceux-ci ne soient plus perçus comme étant mauvais! Voir les étapes ici.

3. Manger en pleine conscience avec ses signaux de faim et de satiété

On naît tous avec la capacité de savoir quand on a faim et quand on n’a plus faim. Pensez à un bébé naissant. Il nous fait comprendre bien vite quand il a faim! Pensez aux assiettes qui traînent avec les restants de gâteau dans les fêtes d’enfants. Ils arrêtent simplement de manger lorsqu’ils n’ont plus faim. J’appelle ça “l’intelligence du corps”, ou la capacité du corps à nous dire quand il a besoin d’énergie et quand il en a assez!

Pour plusieurs raisons, on peut perdre la capacité à ressentir nos signaux de faim/satiété en grandissant. Les régimes, les plans alimentaires, les commentaires des parents qui demandent de finir l’assiette pour avoir du dessert, etc. sont quelques exemples.

L’excellente nouvelle est que vos signaux sont encore là! Il est possible de les retrouver! La pleine conscience alimentaire est un outil formidable pour vous aider à reconnecter avec votre corps et vos sensations physiques. Il est aussi possible que vous ayez besoin d’accompagnement pour retrouver vos signaux. Mais une fois retrouvés, vous n’avez plus besoin de votre tête pour vous dire quand et quoi manger! Votre corps vous le dira et vous mangerez seulement la quantité nécessaire pour votre corps! Si vous aimeriez explorer cette approche, inscrivez-vous aux 30 jours de coaching virtuel gratuits!

4. Vivre ses émotions pour ne plus les manger

Pour éviter de ressentir une émotion désagréable, comme la solitude, la tristesse, la colère, le stress, etc., vous vous tournez peut-être inconsciemment vers la nourriture. Vous sentez que vous manquez de volonté et que la nourriture a le pouvoir sur vous!

Pour ne plus manger vos émotions, c’est très simple : il faut vivre vos émotions. Il n’existe aucune voie de contournement! Malgré la croyance populaire, ce n’est pas en se restreignant qu’on peut arriver à ne plus manger ses émotions! Suivre un plan alimentaire vous aidera peut-être à vous sentir en contrôle pendant un moment, mais à moyen et long terme, vous n’y arriverez pas, c’est ce qui explique le taux retentissant (95% en 5 ans) d’échec des régimes!

5. Retrouver le plaisir de manger

Il ne faut surtout pas sous-estimer le plaisir de manger! En se nourrissant avec notre tête, on oublie tout le plaisir que l’alimentation peut nous procurer, que ce soit en mangeant seul ou en compagnie de gens qu’on aime! 

Pourquoi devrions-nous écouter un plan qui nous dit quoi manger et quoi éviter? Peut-être ne savez-vous même plus ce que vous aimez réellement manger? Si vous écartez votre petite voix qui vous tape sur la tête, quels aliments vous font réellement plaisir?

Au restaurant, choisissez-vous vraiment ce que vous “voulez” manger, ou arrêtez-vous votre choix sur ce que vous “devriez” manger?

Retrouver le plaisir de manger est un processus qui en vaut la chandelle!


 

Si vous sentez que vous auriez besoin d’aide à n’importe quel étape dans cette démarche, commencez par une rencontre téléphonique gratuite avec nous. Vous n’avez pas à faire ce chemin seule.

Prendre rendez-vous maintenant pour un appel gratuit!