La période de l’Halloween est arrivée! Depuis au moins un mois, les boîtes de chocolats et bonbons ont rempli les étalages des épiceries. Quelle(s) émotion(s) ressentez-vous quand vous passez devant? Vous sentez-vous à l’aise lorsque ces aliments se retrouvent soudainement partout? Arrivez-vous à en consommer en pleine conscience ou terminez-vous inévitablement la boîte?

Pour vous aider à rendre cette période plus agréable, voici quatre trucs pour passer l’Halloween en pleine conscience :

  • Acceptez et suivez vos envies inconditionnellement

Contrairement à ce qu’on a tendance à penser, quand on refuse de manger du chocolat ou des bonbons alors que notre corps nous en demande, l’envie ne disparaît pas. Elle prendra de l’ampleur plus vous attendez, ce qui augmente les chances de perte de contrôle.

Comment en manger sans finir avec un mal de cœur? Vous en mangez quand vous en avez envie.

  • Arrêtez-vous pour déguster

Les bonbons dégustés avec attention et plaisir vous apporteront beaucoup plus de plaisir que ceux engloutis dans la honte. Prenez donc le temps d’apprécier leurs couleurs, leurs arômes, leur texture et leur goût.

Vous ne savez pas comment vous y prendre? Essayez une de nos dégustations en pleine conscience en direct sur Facebook et Instagram (les vendredis à 10h)!

  • Rappelez-vous que vous pourrez aussi en manger demain

La peur du manque fait consommer une grande quantité d’aliments. Vous souvenez-vous du jour avant de commencer un régime? Ne sachant pas quand vous pourriez manger vos aliments préférés la prochaine fois, vous faisiez le plein. Le même phénomène arrive si vous vous donnez la permission de manger des friandises seulement pendant la journée d’Halloween. La boîte de chocolats ne survivra pas une journée.

Donc, permettez-vous d’en manger avant, pendant et après l’Halloween si vous en sentez le besoin.

  • Dédramatisez

Un concept important à intégrer est le good enough eating (ou l’alimentation juste assez saine). Il est possible d’être en santé même en mangeant des aliments plus riches en sucre et/ou en gras. Une fois que votre relation avec les aliments sera rétablie, votre corps vous montrera l’équilibre entre vos préférences et les recommandations en matière de santé.  

Bien que les friandises ne soient pas les aliments les plus nutritifs, nous les apprécions. Nier nos envies ne fera que les renforcer. Permettez-vous donc d’en manger et votre fixation sur ces aliments diminuera au fil du temps.

Un dernier mot d’encouragement : peu importe votre poids et votre forme corporelle, vous avez le droit de manger des friandises!